23/04/2007

... congé ... (2)

Premier, tout premier jour de congé ...
Mais ... Voilà qu'après avoir ét dormir assez tard,
ce matin, 9 heures à peine passés,
j'me fais réveiller par not' Maud nationale,
SMS, genre : allé hop, agences intérims
Naaaan, congé ...
Je me retourne et ... dodo ...
Un oeil déjà refermé et ...
SMS, ex-collègue ...
Pfff ...
pas un quart d'heure plus tard, hop, une autre ...
Bon ... ça va ... apparemment, je n'ai pas le droit ...
Pourquoi je ne peux pas prendre un peu de temps pour moi ?
Les dernières semaines, voir, les derniers mois,
c'est vraiment ce qu'il me manquait.
Je sais bien que je devrai probablement pas chercher longtemps
avant de trouver un nouveau boulot,
pour ça, pas encore forcement le bon,
et vu le préavis à ne pas prester,
je profiterais bien un peu avant.
Malgré tout, j'ai déjà rafraîchit mon cv,
par ce qu'une simple mise à jour n'était pas assez clair.
Non, fallait remettre un peu de forme,
d'air et de clarté dans tout ça..
Moi qui me disais que j'allais attendre,
p-ê bien 2 mois, avant de rechercher du boulot,
il est finalement fort probable que dans le courant de cette semaine,
je me retrouve dans une agence intérim.
Bon, avec tout ça, moi, suis déjà fatiguée today ..
Hier, ai pris le dernier train pour rentrer de Namur
et v'la que je me retrouve, sans correspondance directe ...
Nana, il restait encore un IC qui me déposait à X bornes de chez moi ...
Bon, OK ... je me lance... j'marcherai, ou je ferai du stop...
Dans le train, la contôleuse, pas de problèmes et un petit :
Faites attention à vous quand même, hein ! ...
OK OK ...
J'descends du train, sors de la gare, traverse, ok,
la chaussée qui mène vers la chaussée
qui mène vers le bled à côté du mien ...
Bon, je m'engage ...
Ah, une voiture ok ..
Mouais, un mercedes coupée cabrio,
bon, j'essaie quand même ...
Ah, elle s'arrête ...
Une femme ...
"Je suis la dame qui était assise à côté de vous dans le train,
venez, montez, dites-mois où vous allez !"
Wouaw ... extra ... génial ... trop, trop grand merci ...
Je lui explique, et au fur et à mesure qu'elle avance,
"vous vous imaginez, si vous aviez marché tout ça ?"
A peine ... à fond ... j'imaginais le tout bien plus proche ...
Au bout d'un moment, je lui dis qu'elle peut s'arrêter,
un peu avant le gros point de repère que je lui avais donné.
Il y a une petite rue qui mène directement dans ma rue,
mais elle est en sens unique..
c'est plus très loin, vais descendre à pied .
Merci, merci encore mille fois ...
Et Hop ... me voilà partie .. mais ..c'est encore long,
mais, est-ce que c'est bien le bon chemin ?
Mais... où je vais ?
Mince, c'est quoi ces champs à ma droite ?
Mais, les lumières vont en lacet, pas vers le bas à gauche !
Bon ... on verra bien ...
...
Ah, le coq de l'église... c'est bon, rassurée ..
j'arrive à la maison ...
OK ... ben, je m'imagine tout plus court apparemment ...

13:32 Écrit par K@v@! dans k@v@! travacho | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

ben si tu t'ennuies j'ai du repassage, du nettoyage, de la peinture, des vitres à laver, aspirer la voiture, ... enfin plein de truc reposant pour s'occuper l'esprit et se remuer !!!

Bon interimmmmm donc !

Écrit par : BT | 23/04/2007

mwoui mais si tu veux dodo tranquille mieux vaut couper ton G ;)

Écrit par : bio | 24/04/2007

Les commentaires sont fermés.